Tarn-et-Garonne : le site nucléaire de Golfech placé sous surveillance rapprochée

FRANCE 3

La centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne) est placée sous surveillance rapprochée. L'Autorité de sûreté nucléaire pointe un manque de rigueur systématique en matière de maintenance avec huit incidents l'an passé et un autre au début du mois.

Alerte sur la centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne). Dans un bilan, l'Autorité de sûreté nucléaire pointe du doigt de nombreux dysfonctionnements : des opérations d'exploitation qui se détériorent, un manque de rigueur systémique, une insuffisance dans l'analyse de risques.

Un dernier incident le 5 juin dernier

Selon le président de la commission locale chargé d'informer les riverains, 60% du personnel de la centrale a été renouvelé, et c'est un problème. "Au-delà de la formation technique, il y a la culture sureté, c'est-à-dire l'attention de tous les instants sur les conséquences de ce que l'on va faire et une surveillance approfondie et renouvelée en permanence, et visiblement ce n'est plus le cas sur le site", précise Mathieu Albugues, président de la commission locale de sécurité de Golfech. Le dernier incident remonte au 5 juin dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne