Nouvel An : prévenir des dangers des feux d'artifice

FRANCE 2

En 2018, deux personnes ont été amputées à cause de feux d'artifice. France 2 a suivi une opération de prévention dans une classe de 4e à Strasbourg (Bas-Rhin).

Faire exploser des pétards est un rituel lors du passage à la nouvelle année. Mais chaque Saint-Sylvestre, la fête tourne mal, comme en 2012, où quatre personnes avaient perdu la vie. Les adolescents sont particulièrement sujets aux blessures. À Strasbourg (Bas-Rhin), une classe de 4e a été invitée par l'hôpital et la mairie pour parler de l'utilisation de ces explosifs. Malgré cette prévention, les blessures restent difficiles à imaginer, d'où la présence de Maxime Hoenen. En 2011, alors qu'il n'avait que 16 ans, le jeune homme a failli être amputé du pouce. Il veut faire prendre conscience des dangers de ces jeux interdits.

60% des blessés sont mineurs

Mais la prévention ne suffira pas. Chaque fin d'année, les médecins se préparent au pire. L'an passé, dix personnes ont été opérées d'urgence la nuit de la Saint-Sylvestre, une victime a même dû être amputée. En 2018, 60% des blessés par feux d'artifice étaient des mineurs. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne