L'Anses met de nouveau en garde en garde contre le "slime fait-maison"

Un enfant joue avec une pate slime fabriquée à la maison. 
Un enfant joue avec une pate slime fabriquée à la maison.  (JEAN-FRAN?OIS FREY / MAXPPP)

L'Agence nationale de sécurité sanitaire alerte sur cette pâte gluante à malaxer, appréciée par les enfants, mais qui peut donner des problèmes de peau. 

L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) met de nouveau en garde vendredi 14 décembre contre le "slime fait maison". Le nombre de problèmes cutanés liés à cette pâte gluante à malaxer, très prisée par les enfants, a doublé en France sur les six premiers mois de l'année.

L'Anses déconseille de fabriquer soi-même son slime

L'Anses recommande de ne pas laisser les enfants manipuler cette pâte trop longtemps, et de l'acheter en magasin plutôt que de la faire soi-même. Dans les recettes diffusées sur internet pour fabriquer du "slime", de nombreux composants, comme de la lessive, du produit d'entretien pour lentilles de contact ou du sodium de borate contiennent de l'acide borique. "Quand on est confronté à de l'acide borique de manière répétée, cela peut avoir une incidence sur la santé, au niveau de la fertilité", explique le docteur Magali Labadie, du centre anti-poison du CHU de Bordeaux.

Cette substance est également présente dans le slime vendu en magasin, mais en petite quantité. "Quand on le fabrique, on fait ça 'au pifomètre'. Les gens mettent n'importe quoi, ils en mettent plus, parce que quand on en met plus, cela marche mieux", alerte le médecin.

Magali Labadie souligne que "ce sont des produits qui ne sont pas faits pour être mis au contact de la peau, et les enfants se mettent à avoir des atteintes cutanées qui peuvent être parfois très sévères et très longues à guérir". En mai dernier, l'Anses et la DGCCRF [Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes] avaient déjà alerté sur les risques liés à la fabrication et à la manipulation du "slime".

Vous êtes à nouveau en ligne