Pourquoi les prothèses dentaires coûtent-elles si chères ?

(Photo d'illustration © Maxppp)

Les dentistes en ont assez d'être accusés de s'enrichir sur le dos de leurs patients, en particulier en proposant des prothèses à des prix très élevés. Alors ce week-end, ils ont décidé d'ouvrir leur cabinet. Entre 500 à 1.000 praticiens ouvrent leurs portes ce dimanche non pas pour soigner leurs clients mais pour leur expliquer les problèmes économiques auxquels ils sont confrontés.

A écouter les dentistes, le problème est simple : faire tourner un cabinet dentaire revient environ à 150 euros de l'heure. Or, ils facturent une carie 19 €, un détartrage 28 € et une extraction dentaire 33 €. Des prix encadrés et qui n'ont pas bougé depuis des années. Dans ces conditions, il est difficile d'équilibrer leurs comptes. Alors la solution actuelle est simple : facturer des prothèses au prix fort, ces prix étant libres.

Leur demande est donc simple : ils demandent une revalorisation du prix de ces soins conservateurs et chirurgicaux. Si les dentistes obtiennent cette revalorisation, ils assurent que le prix des prothèses ne servira plus de valeur d'ajustement pour boucler leur budget et donc que leur prix baissera.

Le coût de fonctionenment d'un cabinet dentaire est élevé, explique Christian Couzinou, président du Conseil national de l'ordre des chirurgiens-dentistes
--'--
--'--

A l'occasion de leur congrès annuel, en novembre prochain, ils souhaitent la tenue d'un Grenelle de la santé bucco-dentaire pour discuter de cette question. Cette journée porte ouverte ce dimanche est aussi l'occasion pour les dentistes de dénoncer le recul du gouvernement en matière de prévention dentaire auprès des jeunes et des séniors. Les dentistes en profitent aussi pour alerter sur les dispositions de la loi Santé de Marisol Touraine, qu'ils jugent néfastes.

La loi Santé de Marisol prévoit notamment d'ouvrir le capital des cabinets dentaires aux non professionnels. Emmanuel Grabey s'est rendu dans un cabinet dentaire de Rouen.
--'--
--'--
Vous êtes à nouveau en ligne