VIDEO. Qui est Leo Varadkar, le Premier ministre irlandais à l’origine du référendum sur l’avortement ?

BRUT

Le 25 mai 2018, les Irlandais ont approuvé par référendum l’abrogation du 8ème amendement de la Constitution et ouvrent ainsi la voie à une libéralisation de l’avortement. Le parlement doit maintenant voter une loi qui en définira le cadre. Pour le Premier ministre irlandais Leo Varadkar, c’est une victoire politique. Portrait de cet homme à l’origine du référendum.

"Il est maintenant temps de changer et de mettre la compassion au centre de nos lois", estimait Leo Varadkar le 21 avril 2018.

Métis, médecin et homosexuel… Il est à l’origine de ce référendum sur l’avortement. Il estime que "c’est une opportunité" pour eux "de changer le pays".

Fils d’une infirmière et d’un médecin d’origine indienne, il rêvait déjà à 8 ans de devenir ministre de la Santé. Et son engagement politique est précoce. Encore étudiant en médecine dont il est diplômé en 2003, il s’engage pour le parti de centre-droit Fine Gael. Avant ses 30 ans, en 2007, il fait son entrée au Parlement. En 2011, il devient tour à tour ministre des Transports, du Tourisme et des Sports, puis de la Santé et enfin de la Protection sociale. En janvier 2015, en plein débat sur le mariage pour tous en Irlande, il fait son coming-out en direct à la radio.

"Je choisis de croire au meilleur pour nous tous en tant que nation"

En juin 2017, il est élu Premier ministre d’Irlande. À 39 ans, il est ainsi le plus jeune homme élu au poste de Premier ministre dans le pays. Et à peine élu, il promet la tenue d’un référendum sur l’avortement. Quelques mois plus tard, il officialise sa promesse et annonce la tenue de ce référendum. Il déclare être en faveur du "Oui". Pendant 5 mois, il s’engage personnellement dans la campagne.

J’appelle à voter ‘oui’, car je fais confiance aux femmes et je fais confiance aux médecins (…) je choisis de croire au meilleur pour nous tous en tant que nation", déclarait-il.

Vous êtes à nouveau en ligne