VIDEO. "Le Sida, c’est fini", la nouvelle campagne choc de Solidarité Sida

BRUT

Solidarité Sida a publié sa nouvelle campagne ce dimanche 6 octobre. Sur la vidéo, on peut voir Donald Trump annoncer "le Sida, c'est fini". Il s'agit en fait d'un montage pour inciter les chefs d'État à rendre les traitements plus accessibles. Explications avec le directeur et fondateur de l'association. 

"Aujourd'hui est un jour historique : nous avons éradiqué le sida." Cette phrase, Donald Trump ne l'a jamais prononcée. Cette vidéo deepfake a été réalisée par Solidarité Sida pour lancer l'alerte : l'avenir du sida se joue cette semaine.

"Si on fait cette campagne #Treatment4All, c'est bien simple, c'est parce que le 10 octobre, l'avenir du sida sera en jeu", explique Luc Barruet, directeur et fondateur de Solidarité Sida. "Le budget qui a été estimé, c'est 14 milliards donc il faut lever 14 milliards minimum", poursuit-il.

Cet argent a pour but de permettre un meilleur accès aux traitements, notamment pour les personnes "isolées et marginalisées". "Ce sont souvent elles qui sont les principales concernées", précise le fondateur de Solidarité Sida. En effet, dans le monde, une personne sur deux a accès au traitement.

Susciter la curiosité

À travers cette nouvelles campagne, Solidarité Sida a voulu choquer et interpeller, "créer l'émotion" et "susciter la curiosité". Selon le fondateur de Solidarité Sida, la deepfake était un moyen efficace d'y arriver. "C'est triste mais la lutte contre le sida ne suffit pas", commente-t-il. L'engagement doit, selon Luc Barruet, être mis en scène pour redoubler d'efficacité. Ce dernier déplore qu'il y ait, aujourd'hui, une banalisation de la maladie.

Le sida a déjà tué 35 millions de personnes à travers le monde. Et faute de traitement, il y a près de 700 à 800 000 personnes qui meurent du sida chaque année.

Vous êtes à nouveau en ligne