Rougeole : une maladie encore très contagieuse

FRANCE 2

La rougeole progresse, notamment en Europe où 90 000 cas ont été détectés au premier semestre 2019. La France n'est pas épargnée non plus. Le docteur Damien Mascret explique les causes de cette évolution.

La recrudescence des cas de rougeole est-elle inquiétante ? Le docteur Damien Mascret explique en plateau les dangers de la maladie. "La France est dans une situation endémique depuis une dizaine d'années, le virus circule en France. Un million de jeunes adultes ne sont pas protégés contre la rougeole. Ils peuvent attraper la rougeole, mais aussi contaminer des personnes fragiles, âgées", explique le docteur.

Les bébés en première ligne

Les bébés sont donc les plus vulnérables dans ces conditions. "Ils ne sont pas protégés avant un an parce que c'est à cet âge-là que l'on fait la première injection. On considère même qu'il faut faire le deuxième pour être pleinement protégé", analyse le docteur Damien Mascret. "Les conséquences peuvent être graves pour les bébés et les adultes. Il y a plusieurs centaines de cas d'encéphalites, des atteintes du cerveau, de pneumonie aussi. On a même eu 123 décès, soit un cas sur 1 000. Il faut suivre le calendrier vaccinal", ajoute le médecin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne