Médicaments : seront-ils vendus dans les supermarchés ?

France 2

L'Autorité de la concurrence se dit favorable à la vente de médicaments sans ordonnance dans les supermarchés. Un sujet sensible qui a suscité une réaction prudente du ministère de la Santé.

Les médicaments sans ordonnance vont-ils être vendus en grandes surfaces ? C'est ce que préconise l'Autorité de la concurrence, car cela permettrait de faire baisser les prix d'environ 15%. Les associations de consommateurs y sont favorables. Ce serait "250 millions d'euros d'économies pour les consommateurs", selon Mathieu Escot de l'UFC-Que Choisir. La présence d'un pharmacien serait obligatoire dans les supermarchés, pour apporter des conseils. 

La vente en ligne assouplie ?

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, juge, en revanche, que cette mesure serait néfaste pour les pharmacies. "Nous perdrions un acteur majeur des soins de proximité", a-t-elle déclaré. À Boulieu-les-Annonay (Ardèche), il n'y a plus qu'un seul médecin et la pharmacie ne voit pas d'un bon œil la grande distribution comme possible concurrente. Les médicaments sans ordonnance représentent entre 5 et 8% du chiffre d'affaires. Les clients plébiscitent d'ailleurs le lien qu'ils ont tissé avec leur pharmacien. Une autre proposition pour faire baisser les prix des médicaments serait d'assouplir les prix de la vente en ligne. Un service que seulement un peu plus de 1% des pharmacies proposent. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne