Le selfie bientôt banni des hôpitaux ?

(147447815)

Le selfie contamine même l'hôpital public. De plus en plus de soignants se prêtent au jeu avec leurs patients afin de diffuser le cliché sur les réseaux sociaux.

L'AP-HP explique que les selfies sont problématiques car des agents de l'institution ont été filmés lors de réunions professionnelles sans leur accord préalable. La direction des affaires juridiques de l'AP-HP a donc décidé de modifier son règlement intérieur selon le Quotidien du Médecin. Ces modifications ont été approuvées par la commission médicale d’établissement et entreront en vigueur mi-mai 2017.

Depuis quelques mois, la mode du selfie a contaminé les soignants au sein des hôpitaux. Pour contrer cette pratique qui peut être dangereuse pour les libertés individuelles, l'AP-HP a mis au point une série de règles. Loin d'être interdits, les selfies seront encadrés par un nouveau règlement intérieur qui rappelle le respect de la vie privée et dicte les principes de bonne conduite au sein des établissements.

Ce règlement précise que "les personnels, patients, visiteurs et autres tiers […] ne peuvent se livrer, dès lors qu’elle permet l’identification de personnes, à la captation d’attributs de leur personnalité, et notamment de leur image ou leur voix, sans l’autorisation express des intéressés ou celle de leur représentant légal".

En mars 2017, c'était la ministre de la Santé italienne en personne qui demandait aux personnels hospitaliers de cesser la pratique du selfie car elle mettait en danger la dignité des patients. Les professionnels de santé se doivent de conserver le secret professionnel et le respect des patients.