La généralisation du tiers payant : une aberration économique ou une avancée sociale ?

FRANCE 3

La mesure est voulue par la ministre de la Santé Marisol Touraine. Des dizaines de milliers de médecins ont manifesté contre cette disposition phare de la loi santé. Sur le plateau du Soir 3, Thierry Pech et Dominique Seux s'affrontent lors du duel éco.

Plusieurs milliers de blouses blanches ont manifesté dimanche 15 mars contre le texte de Marisol Touraine qui généralisera le tiers payant, soit la dispense d'avance de frais lors des consultations par les patients. Les médecins redoutent des difficultés à être remboursés par l'assurance maladie et les complémentaires santé. Sur le plateau du Soir 3 s'affrontent Thierry Pech et Dominique Seux lors du duel éco.

Généraliser le tiers payant : question "d'intérêt général"

"La population n'est pas en bonne santé. 26,7 % des Français entre 18 et 64 ans ont renoncé aux soins pour des raisons financières. Si ce sont les médecins qui doivent avancer l'argent de la consultation, on peut imaginer que ces personnes ne renonceront pas. L'intérêt général, il est plutôt du côté de la généralisation du tiers payant", affirme Thierry Pech.

"Un système ingérable"

"Le problème, c'est qu'on ne peut pas mener une politique de santé contre les professionnels de santé. Le gouvernement a fait les choses à l'envers. Au lieu de présenter aux médecins comment les choses vont se passer, il les a paniqués. Les médecins vont devoir traiter avec 400 mutuelles, 200 assureurs et institutions de prévoyance. C'est un système ingérable", fustige Dominique Seux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne