Essonne : un médecin de l'hôpital à la rescousse à ses confrères de Grigny

Grigny manque cruellement de médecins. L'hôpital de Corbeil a donc décidé d'apporter son aide et envoie l'un de ses médecins sur place. Explications.

Les déserts médicaux ne se trouvent pas qu'en zones rurales. Certains sont situés dans certains quartiers de banlieue. À Grigny (Essonne), il y a à peine quatre généralistes. L'hôpital de la ville va donc détacher un médecin pour désengorger son service d'urgence. Les patients sont de plus en plus pénalisés. Le dispositif est inédit et permettra de désengorger les urgences.

Dès mardi

À quelques kilomètres de l'hôpital, entre le quartier de la Grande Borne et la cité de Grigny 2, il n'y a que quatre médecins pour 10 000 habitants, contre sept en Ile-de-France. Les habitants se sentent souvent délaissés. C'est dans cet ancien corps de ferme que se trouve le cabinet médical. Si l'hôpital rémunère le médecin, la ville, elle, met à disposition ses locaux. Les consultations débuteront dès mardi. Si l'expérience est concluante, d'autres communes pourraient s'en inspirer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne