Déserts médicaux : "Les maisons de santé ne vont pas faire pousser les médecins", selon Jean-Michel Klein

France 3

Jean-Michel Klein, président du syndicat national des médecins ORL, réagit sur le plateau du Soir 3 aux mesures annoncées par le gouvernement pour mettre fin aux déserts médicaux.

Interrogé sur l'annonce du doublement du nombre de maisons médicales, qui regroupent généralistes et spécialistes sur un même lieu, Jean-Michel Klein concède qu'il s'agit d'une bonne chose, mais rappelle que "ce ne sont pas les maisons de santé qui vont faire pousser les médecins". "Le problème est un problème d'organisation [...] On a un ‘management’ de la prise en charge des patients qui date des années 70 et 80 et qui n'est plus adapté du tout à la pratique actuelle", explique-t-il.

"Ne pas avoir peur de s'installer"

Il estime également qu'il faut que "les internes soient formés dans des cabinets libéraux, qu'ils connaissent la pratique libérale, de façon à ne pas avoir peur de s'installer". Selon lui, il est aussi important de "déléguer des tâches et faire du travail partagé". Un sujet abordé par le gouvernement dans ses annonces, mais qui vient, d'après Jean-Michel Klein, après "cinq ans de dogmatisme" lors desquels la profession n'a selon lui pas été assez consultée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne