Déserts médicaux : Édouard Philippe présente son plan de lutte

FRANCE 2

Le Premier ministre Édouard Philippe a présenté ce vendredi 13 octobre son plan afin de lutter contre les déserts médicaux.

C'est un plan qui a été présenté depuis une maison médicale toute neuve, en Haute-Vienne. Pour lutter contre les déserts médicaux, le gouvernement souhaite augmenter le nombre de maisons médicales, qui regroupent différents praticiens. Il y en a 910 aujourd'hui. Leur nombre devrait être doublé d'ici cinq ans. Coût : 400 millions d'euros.

Développement de la télémédecine

Localement, dans les zones reconnues comme sous-dotées, il existe une prime à l'installation : 50 000 euros sur trois ans. Ces zones vont être doublées. Autre mesure : développer la télémédecine, les consultations de spécialistes à distance, grâce à une caméra. Toutes les maisons de retraite médicalisées publiques devraient être équipées avec ce matériel d'ici à 2020. Pour décharger les médecins, les infirmières vont être mises à contribution. Les médecins pourront aussi plus facilement partager leur temps entre cabinet et hôpital. Un plan plutôt bien accueilli, mais les patients pointent des réserves. Contrairement aux engagements d'Emmanuel Macron, le numerus clausus, le nombre de médecins formés, ne sera pas revu à la hausse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne