Dans les maisons de retraite, "les soignants se sentent maltraitants"

France 3

Interne en médecine générale au sein des Hôpitaux de Paris, Sabrina Ali Benali est l'invitée du Grand Soir 3 ce lundi 29 janvier.

Le Dr Ali Benali a lancé un appel pour la dignité des personnes âgées et le respect des soignants qui avait reçu ce lundi soir près de 400 000 signatures de soutien. "Toutes les structures de soin témoignent de situations de détresse. Depuis trois décennies, on a une vision uniquement comptable et managériale du soin de manière générale", s'insurge cette interne en médecine générale à l'AP-HP.

"Impératifs de rentabilité"

"Ça veut dire qu'on a des impératifs de productivité, de rentabilité, qu'une toilette est chronométrée, mais parler une demi-heure à un malade qui a fait des cauchemars ou qui a peur de mourir n'est pas valorisé et ça n'a pas de prix", précise-t-elle.

"On émiette les biscottes dans le lait pour que les pensionnaires mangent plus vite. Les soignants se sentent maltraitants", conclut Sabrina Ali Benali.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne