Coronavirus : Emmanuel Macron en visite dans une usine de masques dans le Maine-et-Loire

FRANCE 2

En raison de l’épidémie de coronavirus en France, c’est la course aux masques. Mardi 31 mars à la mi-journée, Emmanuel Macron s’est rendu à Angers (Maine-et-Loire), chez l’un des quatre fabricants de masques en France. Le journaliste Benjamin Delombre y est en direct pour donner des précisions.

Le président de la République veut que les cadences de production de masques montent encore. Il s’est donc rendu au sein de l’entreprise Kolmi-Hopen, qui fabrique des masques à Angers (Maine-et-Loire), mardi 31 mars. “Ce n’est pas anodin si on a vu Emmanuel Macron en tenue de protection déambuler entre les machines. Il a choisi de rendre visite à un fabricant qui s’est métamorphosé depuis le début de la crise du coronavirus Covid-19. La production va être multipliée par trois cette année. On y travaille 24h/24 et 35 CDD ont été recrutés”, explique le journaliste Benjamin Delombre en direct d’Angers.

“40 millions d’unités devraient être produites en avril”

En se rendant dans l’usine Kolmi-Hopen, Emmanuel Macron veut selon ses proches "rendre hommage à l’industrie française". “L’industrie française lutte et se mobilise face à la crise du Covid-19. Ce qui est à noter, c’est qu’outre cette usine, les trois autres fabricants français de masques montent eux aussi en puissance : 40 millions d’unités devraient être produites en avril. Mais c’est trop peu, voilà pourquoi le gouvernement a lancé une commande d’un milliard de masques à la Chine il y a quelques jours”, conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne