Alimentation : un rapport contre la malbouffe

FRANCE 3

Limiter la quantité de sel dans le pain mais aussi dans les produits transformés, réduire le nombre d'additifs autorisés et intégrer au programme scolaire les bonnes conduites alimentaires, c'est le contenu d'un rapport qui doit être voté en commission à l'Assemblée nationale. 

Réglementer la nourriture industrielle pour lutter contre la malbouffe et préserver la santé, une commission parlementaire préconise ces mesures et les Français y sont plutôt favorables. "Vu l'augmentation du nombre de personnes obèses, la mise en place du rapport me paraît importante", explique une passante. Les députés proposent une nouvelle réglementation qui limiterait les ajouts de sel, de sucre et d'acides gras. Dans le pain, le sel serait limité à 18 grammes par kilogrammes de farine puis à 16 grammes en 2021. 

Moins d'additifs dans les produits industriels 

"Quand le produit comporte du sel, la date limite de conservation va être optimisée. Cela évite de gaspiller trop rapidement la nourriture mais cela a une conséquence négative sur notre état de santé parce que le sel est pourvoyeur de maladies cardio-vasculaires", analyse Arnaud Cocaul, un médecin nutritionniste. Les additifs, souvent nocifs, devraient être réduits d'ici à 2025. Les consommateurs espèrent que ces recommandations ne resteront pas dans les tiroirs. Le gouvernement va devoir s'en saisir. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne