VIDEO. En Nouvelle-Zélande, une nouvelle loi pour protéger les victimes de violences conjugales

brut

C’est une loi qui devrait alléger les souffrances des personnes victimes de violences conjugales. Le parlement néo-zélandais vient de voter une loi visant à assurer leur protection. Explications.

"Aujourd’hui, nous défendons un futur sans violences conjugales". Grâce à la députée Jan Logie, les victimes néo-zélandaises de violences conjugales ne devraient plus se sentir délaissées. En effet, le Parlement de Nouvelle-Zélande vient d’adopter une loi qui vise à protéger les victimes de violences.

Une véritable bouée de sauvetage quand on sait que la police reçoit un appel toutes les 5 minutes pour des violences conjugales. "Tous les ans, plus d’un demi-million de Néo-Zélandais sont directement impactés par des violences familiales".

Dix jours de congés

Au coeur du projet de loi, un congé de dix jours qui doit permettre aux victimes de déménager mais aussi d’effectuer les démarches administratives et judiciaires nécessaires. Selon le centre nationa

l de recherches et d’informations néo-zélandais sur les violences familiales, une femme sur trois qui a vécu en couple a déjà expérimenté des violences physiques et/ou sexuelles.

Vous êtes à nouveau en ligne