Sécu : presque autant de recettes que de dépenses en 2018 ?

Sécu : presque autant de recettes que de dépenses en 2018 ?
Sécu : presque autant de recettes que de dépenses en 2018 ?

Grâce à une croissance "meilleure que prévu", le déficit annuel de la Sécu sera rapporté entre 900 millions et 300 millions d'euros – loin des 2,2 milliards anticipés par la loi de finances – selon un rapport de la Commission des comptes de la Sécurité sociale présenté ce 5 juin.

En 2017, la Sécu avait dépensé 5,1 milliards de plus qu’elle n’avait encaissé. Au regard de prévisions du gouvernement relativement à l'emploi présentées en avril, la Commission des comptes de la Sécurité sociale est beaucoup plus optimiste pour 2018.

Le chiffre de 300 millions a été avancé ce 5 juin par la Commission, qui précise que ce calcul est "entaché d'une incertitude à hauteur de 600 millions d'euros", "sur une mesure fiscale", ce qui pourrait creuser la perte à 900 millions en fin d'année.

Symbole du rétablissement des comptes, le régime général serait excédentaire pour la première fois depuis 17 ans. Avec trois branches bénéficiaires (vieillesse, famille, accidents du travail) et un déficit de l'Assurance maladie divisé par dix, à moins de 500 millions d'euros, la Commission des comptes table sur un résultat positif de 2,5 milliards. Sur l’autre plateau de la balance, le Fonds de solidarité vieillesse (FSV), qui finance notamment le minimum vieillesse pour les retraités pauvres, présenterait un déficit 2,8 milliards d'euros.

Selon la Commission des comptes de la Sécurité sociale, des "excédents prévisionnels importants et croissants" sont à prévoir dans les années à venir : 3,3 milliards d'euros en 2019, et 7,7 milliards en 2020. Toutefois, le "trou de la Sécu" ne sera pas rebouché pour autant. Sur l’ensemble de la dette sociale accumulée depuis 1996, plus de 120 milliards restent à rembourser.

avec AFP