Handicap : des droits simplifiés

Voir la vidéo
FRANCE 2

Jeudi 25 octobre, le Premier ministre a fait des annonces sur le handicap, notamment pour simplifier les démarches administratives pour les familles. Elles n'auront plus à remplir constamment des dossiers pour faire valoir leurs droits.

Claire Jaillant a 16 ans. Elle habite avec sa mère près de Lyon (Rhône). Elle est atteinte de paralysie cérébrale depuis sa naissance. Elle a des difficultés pour parler et pour marcher. "Elle a besoin d'une aide pour tous les gestes de la vie quotidienne. Elle a besoin d'être aidée pour manger, pour boire, pour faire sa toilette, pour s'habiller", explique sa mère, Séverine.

Une attente de 9 mois pour l'obtention des droits

Pour cette déficience mentale irréversible, elle reçoit une allocation pour personnes handicapées de 450 € par mois. Mais, pour cela, sa mère doit remplir tous les deux ans, à la main, des dossiers d'une vingtaine de pages avec de nombreux justificatifs médicaux. Une procédure très lourde, d'autant plus qu'elles ont déménagé. "Quand il y a un changement de région, on repart à zéro, il faut remonter un nouveau dossier", explique Séverine Jaillant.

Pour se rendre dans un centre d'éducation motrice pour enfants, elle doit également fournir des justificatifs et remplir des formulaires. Au total, environ 1,7 million d'handicapés sont concernés chaque année par ces demandes. Jeudi 25 octobre, les droits seront simplifiés pour les personnes dont le handicap n'évoluera pas. Cette mesure permettra de raccourcir les délais d'attente. Actuellement, il faut attendre en moyenne neuf mois pour l'obtention des droits. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne