Fraude à la Sécu : plus d'un milliard d'euros identifiés en 2015

EN BREF - La fraude détectée à la Sécurité sociale a atteint 1.009 milliard d'euros en 2015, en hausse de 17,35% par rapport à 2014, avec des augmentations dans toutes les branches (maladie, retraites, famille), selon des chiffres gouvernementaux publiés ce 14 septembre. Ce montant représente plus du double du montant détecté en 2011 (482,8 millions d'euros de fraude).

Il n’y a pas nécessairement plus de fraudeurs, mais ils sont de moins en moins nombreux à passer entre les mailles du filet des contrôleurs. Selon le Comité national de lutte contre la fraude, l’augmentation de 17,35% de la fraude détectée entre 2014 et 2015 est en effet "le fruit de la poursuite de la professionnalisation des agents impliqués dans la lutte" contre ce phénomène, de "l'amélioration des techniques d'investigation" et "de ciblage des contrôles".

Toutes les branches sont concernées. L'Assurance maladie enregistre cette année une hausse de 18%, à 231,5 millions d'euros, principalement liée aux usurpations d'identité. La branche famille relève l'équivalent de 247,8 millions d'euros de fraude, en hausse de 18,2%, un chiffre qui avait été dévoilé par la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf) en juillet. Il s'agit, le plus souvent, de fraude par omission ou de fausses déclarations. A nouveau, la fraude concerne principalement le RSA (62% du nombre total des fraudes), ainsi que les aides au logement (21%).

Les redressements opérés par l'organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale (Acoss) ont atteint 462 millions d'euros, en hausse de 15,34%.

Dans la branche retraite, la fraude a grimpé de 24% à 14,7 millions d'euros en 2015.

Vous êtes à nouveau en ligne