Dossier médical partagé : une nouvelle phase d'essai est en cours

France 3

Le dossier médical partagé (DMP), expérimenté en 2006, n'est toujours pas entré en vigueur. L'Assurance maladie a décidé d'en relancer une nouvelle version. Une phase pilote a commencé en janvier dans neuf départements.

Le dossier médical partagé (DMP) contient toutes les informations du patient. On y met nos analyses, nos prescriptions, nos radios... bref, toute notre santé à disposition des médecins et des hôpitaux. Huit départements, ainsi que la ville de Bayonne
(Pyrénées-Atlantique, expérimentent ce carnet de santé numérique. Il faudra ouvrir un compte, scanner les documents, puis accepter l'idée d'un dossier ouvert à tous les professionnels de santé.

500 millions d'euros dépensés pour un projet encore inabouti

Le projet de DMP remonte à 2004. Plusieurs expérimentations et quelques ministres plus tard, le DMP a couté 500 millions d'euros, pour pas grand-chose. De problèmes techniques en failles informatiques, le DMP ne fonctionne pas. De plus, les médecins s'y opposent : "Si vous êtes patient, vous avez énormément de mal à rentrer et à comprendre les données qui se trouvent à l'intérieur. Le médecin traitant de son côté n'a absolument pas le temps de remplir toutes les données qui se trouvent dedans", explique Loïc Étienne, urgentiste et fondateur de "theblogsante". Pour ce nouvel essai, ce sont donc les clients qui remplissent eux-mêmes le dossier et c'est promis, les informations ne sont pas piratables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne