Assurance chômage : une nouvelle règle pour les contrats courts ?

FRANCE 2

L'assurance chômage va devoir économiser trois à quatre milliards d'euros en trois ans. Le gouvernement veut limiter les contrats courts. Pour cela, il veut réformer les droits rechargeables. 

Un contrat court, puis du chômage, un nouveau CDD, puis encore du chômage. Ces allers-retours pratiqués par des milliers de Français sont favorisés par les droits rechargeables. Le principe : une personne au chômage touche des allocations pendant deux ans. Mais au cours de cette période, il travaille pendant deux mois. Il pourra bénéficier d'une allocation durant deux mois supplémentaires. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, veut réformer ce droit. 

Le gouvernement veut pousser les entreprises à embaucher en CDI

Les demandeurs d'emploi sont inquiets. "S'ils réduisent mon allocation, je serai obligé de prendre n'importe quel autre travail au lieu de chercher dans ma branche", regrette un chômeur. Pour la CGT, toucher aux droits rechargeables va pénaliser les demandeurs d'emploi. "Quand un jeune sort de l'école et met huit ans avant d'obtenir un CDI, ce n'est pas en supprimant les allocations qu'on va lui trouver plus facilement un CDI", explique le syndicat. 

La Confédération des PME soutient la proposition du gouvernement. Pour elle, les droits rechargeables sont beaucoup plus favorables aux salariés. Pour pousser les entreprises à proposer plus de CDI, le gouvernement veut instaurer des malus en cas d'utilisation trop importante de CDD. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne