Venezuela : l'aide humanitaire arrive

FRANCEINFO

Après avoir nié l'existence d'une crise humanitaire, Nicolás Maduro a autorisé la Croix-Rouge à distribuer de l'eau aux habitants de Caracas, au Venezuela.

La première cargaison d'aide humanitaire de la Croix-Rouge arrive à Caracas, capitale du Venezuela. Le long cortège de camions transporte 24 tonnes de matériel médical et de médicaments, 14 groupes électrogènes pour les hôpitaux vénézuéliens qui manquent de tout. La Croix-Rouge organise aussi des distributions dans la rue. Une employée de la Croix-Rouge explique à une habitante de la capitale que "pour 5 litres d'eau, il faut une pastille". Les habitants reçoivent des bidons et des pastilles pour purifier l'eau. "Cette aide, c'est une excellente nouvelle, se réjouit un habitant de Caracas, son fils aux bras. J'espère qu'elle ira partout et surtout dans les États qui en ont le plus besoin."

Une aide aux accents politiques

"Les gens reçoivent de l'aide en toute sécurité. C'est très chaleureux, très généreux. Mais il ne faut pas que ce soit politisé, que l'aide soit détournée", prévient une autre habitante. L'aide humanitaire est au cœur d'un bras de fer entre le président Maduro et son opposant Juan Guaido. Nicolás Maduro a toujours nié l'existence d'une crise humanitaire et a attendu fin mars pour accepter, enfin, l'aide de la Croix-Rouge. Selon l'ONU, un quart des Vénézuéliens ont besoin d'une aide d'urgence, 3,7 millions d'entre eux souffrent de malnutrition et 300 000 sont en danger, faute de médicaments.

Vous êtes à nouveau en ligne