Santé : vive inquiétude autour d'un produit ophtalmique

France 3

Deux patients français ont perdu l'usage d'un oeil après une intervention. Plus d'une quarantaine de personnes est concernée en Europe.

Ala octa, c'est le médicament sur lequel plane le soupçon. Deux Français auraient partiellement perdu l'usage d'un oeil à cause de lui. Ala octa, c'est un liquide ophtalmique utilisé lors d'opérations chirurgicales traitant le décollement de la rétine. D'autres cas ont été signalés en Europe : un en Italie mais surtout  41 en Espagne. Treize personnes ont perdu l'usage complet de leur oeil comme Mikel Gonzalez, un patient espagnol : "Je ne voyais plus rien. Mon médecin disait que ce n'était pas normal, que je devrais avoir retrouvé la vue".

Tests négatifs

Les autorités espagnoles ont suspendu la vente du médicament en juin. Trois mois plus tard, le fabricant allemand a fait de même "préventivement". Depuis, les tests réalisés dans des laboratoires indépendants se sont révélés négatifs, tout comme ceux de l'Agence française du médicament. Lundi 2 novembre, le fabricant a précisé qu'une mauvaise utilisation du médicament pourrait être à l'origine des accidents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne