Santé : vers un rôle encore plus important des pharmaciens ?

France 3

Cet hiver, les pharmaciens ont eu l'autorisation de vacciner contre la grippe. Une expérience qui vise à être généralisée. Un amendement va même les autoriser à vendre certains médicaments qui nécessitent normalement une ordonnance. Ce qui ne plaît pas aux médecins.

Pouvoir se faire délivrer certains médicaments sans ordonnance pour des pathologies simples, une mesure bien accueillie : "Les pharmaciens ont fait des études assez élaborées, ils sont capables de savoir ce qu'ils peuvent donner. Ils connaissent bien les personnes qui viennent à leurs pharmacies", estime une patiente.

Certains pharmaciens se prononcent également pour la mesure : "Cela permettrait une prise en charge plus globale du patient, et une relation plus interactive avec le médecin", explique Guillaume Lenormand.

Discussions en mars

De l'autre côté, certains syndicats de médecins ne comprennent pas pourquoi les pharmaciens devraient établir un diagnostic : "Nous craignons pour la sécurité du patient. Il pourrait y avoir quelque chose qui nécessite un examen, cela peut être plus grave que ça en a l'air", s'alarme le docteur Jacques Battistoni, président du syndicat MG France.

L'amendement sera discuté dans le courant du mois de mars, avec de bonnes chances d'être adopté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne