Santé : les seniors exposés aux accidents médicamenteux

Cette vidéo n'est plus disponible

Il apparait que 20 % des hospitalisations de personnes âgées sont dues à des accidents médicamenteux qui auraient pu être évités. Les seniors, qui sont les plus gros consommateurs de médicaments, doivent faire attention aux cocktails nocifs.

Au total, onze médicaments différents chaque jour. À 71 ans, Jacky, insuffisante cardiaque et diabétique, fait partie de ces seniors qui prennent beaucoup de traitements. Trop ? Certainement pas, selon elle. Trouver la juste prescription, un défi pour les médecins qui s'occupent des personnes âgées. Dans cet hôpital gériatrique de Lille (Nord), on essaie à chaque consultation de revoir à la baisse le nombre des médicaments. Les psychotropes sont particulièrement visés.

Les accidents médicamenteux causent 7 500 morts chaque année

Ce patient de 87 ans, dépressif depuis la mort de sa femme, prend chaque jour un antidépresseur, un anxiolytique et un somnifère. Objectif de cette consultation : diminuer progressivement anxiolytiques et somnifères en privilégiant d'autres méthodes bien moins risquées. 130 000 personnes de plus de 65 ans sont hospitalisées chaque année suite à des accidents de médicaments. Problèmes d'interaction entre les molécules, de mauvaises éliminations de prises hasardeuses : 7 500 en décèdent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne