Santé : cortisone, les raisons de la pénurie

France 3

Les médicaments à base de cortisone sont en rupture de stock dans certaines pharmacies. Une pénurie inquiétante : comment expliquer cette pénurie ? Éléments de réponse.

Antidouleurs, anti-inflammatoires… Nathalie Deparis prend des corticoïdes depuis 20 ans, mais elle a de plus en plus de mal à en trouver. "On est en 2019, comment ça se fait qu’en France il y a une rupture de cortisone ? C’est un médicament qui n’est pas cher, qu’on sait faire, qu’est ce qui se passe ?" demande-t-elle.

Les patients s’inquiètent, de plus en plus de pharmacies sont touchées. Ce problème d’approvisionnement est dû à des soucis de production. C’est ce qu’affirment les laboratoires qui fabriquent les médicaments. Le professeur Francis Berenbaum, rhumatologue à l’hôpital Saint-Antoine, a lancé une pétition pour alerter le ministère de la Santé : il soupçonne des problèmes de rentabilité, qui pousseraient les laboratoires à retirer du marché leurs médicaments.

Retour à la normale dans quelques semaines ?


L’agence nationale de sûreté du médicament (ANSM) reconnaît des tensions dans l’approvisionnement, mais assure qu’il n’y aura pas de pénurie. "Nous avons mobilisé les industriels pour leur rappeler leurs obligations en termes de mise à disposition des médicaments et les enjoindre à mettre en place toutes les mesures nécessaires pour couvrir les besoins des patients", explique Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale de l’ANSM. Selon l’agence, tout devrait rentrer dans l’ordre dans quelques semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne