Médicaments : vers une commercialisation dans les grandes surfaces ?

FRANCE 3

L’Autorité de la concurrence propose que des médicaments soient vendus en grande surface. Cette idée fait débat mais ne séduit pas la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Ils sont les stars des pharmacies. Vendus sans ordonnance, ces médicaments se trouvent en officine et peut-être demain en grande surface. À Bures-sur-Yvette (Essonne), une ville moyenne de région parisienne, l’idée fait bondir une pharmacienne. Elle craint de perdre sa clientèle. Pharmacie ou supermarché ? Conseils ou prix bas ? Les arguments peuvent se discuter.

La ministre de la Santé opposée à cette idée

Un pharmacien serait obligatoirement présent dans la grande surface. C’est la recommandation de l’Autorité de la concurrence, qui souhaite baisser les prix des médicaments. Certains distributeurs n’ont jamais fait mystère de leur intérêt pour ce marché, notamment Michel-Édouard Leclerc, PDG des Centres Leclerc. À l’heure actuelle, cette idée ne séduit pas du tout la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. L’Autorité de la concurrence propose, par ailleurs, d’assouplir les règles de la vente en ligne des médicaments. Cette piste est étudiée par le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne