Médicaments : plus besoin d'ordonnance pour certaines urgences ?

france 2

Un député LREM a déposé un amendement qui permettrait de se faire délivrer des médicaments normalement sur ordonnance par le pharmacien, sans passer par la case médecin. Il sera étudié en mars dans le cadre de la loi Santé. Les syndicats de médecins y sont opposés.

Les pharmaciens pourront peut-être bientôt délivrer librement des médicaments habituellement prescrits sur ordonnance. C'est la proposition d'un député de la majorité pour les petites urgences, notamment quand le médecin n'est pas disponible. Un dépannage plutôt bien accueilli par les patients. "Les pharmaciens ont fait des études assez élaborées et je pense qu'ils sont capables de savoir ce qu'ils peuvent donner", estime une cliente. Une annonce qui réjouit aussi les pharmaciens. Lors de pathologies bénignes, les patients n'auraient plus besoin de se tourner vers les urgences par exemple. 

L'amendement discuté fin mars

La liste définitive des médicaments n'est pas encore déterminée, mais cette proposition heurte les médecins. "Nous craignons clairement pour la sécurité du patient (...) car ça peut être plus grave que ça en a l'air", justifie Jacques Battistoni, docteur et président du syndicat des médecins généralistes de France. Le projet pourrait intéresser les patients, notamment dans les déserts médicaux. L'amendement devrait être discuté à l'Assemblée nationale à la fin du mois de mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne