Médicaments : ibuprofène, aspirine... la fin du libre-service en pharmacie

FRANCE 3

Ibuprofène, paracétamol et aspirine, ces médicaments ne sont plus en libre-service à compter du mercredi 15 janvier. France 3 revient sur ce changement et ses raisons.

Le paracétamol, l'ibuprofène et l'aspirine ne sont plus en libre accès. À compter du mercredi 15 janvier, ces médicaments sont désormais placés derrière le comptoir de votre pharmacie. Ils font partie de notre quotidien, le bon allié pour soigner un rhume, apaiser une douleur, calmer une inflammation. Mais le grand danger, c'est le surdosage.

Des médicaments avec des effets indésirables

Le paracétamol en excès attaque le foie et l'ibuprofène les reins. Ces médicaments ne sont pas anodins. Expliquer les effets indésirables, le bon dosage reste nécessaire. La plupart des professionnels de santé ont déjà anticipé les recommandations officielles. Les médicaments sans ordonnances ne sont plus à porter de main de la clientèle et celle-ci approuve. "Si c'est fait comme ça, c'est qu'a priori, il y a une raison", concède ainsi une cliente interrogée dans une pharmacie. Prendre le temps d'échanger avec son pharmacien afin de poser le bon diagnostic et d'éviter les excès, une prévention qui semble bien utile, 8 Français sur 10 pratiquant l'automédication.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne