VIDEO. Islande : à la recherche de nouveaux antibiotiques sous la glace

France 2

L'avenir du genre humain se trouve peut-être en Islande. C'est en effet sur ces terres sauvages de roche et de glace que les chercheurs espèrent découvrir de nouvelles molécules pour créer de nouveaux antibiotiques.

A première vue, ce sont des étendues pas très hospitalières, voire carrément hostiles à la vie, balayées par les vents glacés ou brûlées par les geysers volcaniques. Pourtant, c'est autour de ces lacs acides et dans ces roches fumantes que ces scientifiques cherchent la vie justement, pour sauver les nôtres, celle des humains. Ces chercheurs américains sont venus en Islande pour une mission cruciale pour la médecine : trouver de nouveaux micro-organismes, de nouvelles plantes, et de nouvelles molécules pour créer une nouvelle classe d'antibiotiques, les médicaments de demain.

Dix millions morts par an en 2050 à cause de la résistance aux antibiotiques ?

Pour la médecine, il y a urgence : il n'y a pas eu de nouvelle classe d'antibiotique depuis plus de trente ans. Les antibiotiques sont des médicaments produits souvent à base de molécules naturelles trouvées par exemple dans les plantes, les champignons, ou les bonnes bactéries. Elles permettent de combattre les mauvaises bactéries qui causent nos infections, ou nos maladies. Mais comme on utilise les mêmes antibiotiques depuis trente ans, les microbes se sont habitués, ils sont devenus plus résistants, et les médicaments moins efficaces. Aujourd'hui, 700 000 personnes dans le monde meurent chaque année en raison de la résistance aux antibiotiques. Les médecins estiment que le chiffre pourrait monter jusqu'à 10 millions de morts par an en 2050. Il faut donc trouver dans la nature de nouvelles molécules, de nouveaux soldats, inconnus des microbes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne