Conflit d'intérêts : démissions en masse à l'Afssaps

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

C'est un véritable coup de tonnerre : 40 des 43 experts du groupe de travail sur les anti-infectieux qui conseillaient l'Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé ont démissionné. Motif de leur colère : le directeur de l'Afssap, Dominique Maraninchi, a refusé de publier des recommandations qu'ils venaient d'émettre pour limiter les prescriptions d'antibiotiques. Motif invoqué : certains experts avaient des liens d'intérêt avec l'industrie pharmaceutique

Ce qui a ulcéré ces experts et ce qui les a conduits à démissionner, c'est que Dominique Maraninchi approuve totalement, en fait, ces recommandations qui conduisent à mieux soigner les personnes et à diminuer la prise d'antibiotique. Mais si le directeur de l'AFSSAPS n'a pas voulu les publier, c'est parce qu'il craint qu'elles soient annulées par le conseil d'Etat.

En effet, en avril dernier, ce conseil avait annulé d'autres recommandations émises cette fois par la Haute Autorité de Santé, du fait de liens d'intérêt des experts avec l'industrie pharmaceutique... L'avenir risque d'être compliqué : les experts démissionnaires affirment que les agences ne réussiront pas à trouver des experts compétents ET indépendants. Le directeur de l'Afssaps prétend le contraire.


Démissions en masse d'experts à l'Afssaps : parmi les démissionnaires, le pédiatre Robert Cohen
--'--
--'--