Zika gagne du terrain en Afrique et en Europe

Des cas de Zika ont été notifiés en Guinée-Bissau, deuxième pays africain à être touché. L’Espagne connaît son premier cas de contamination par voie sexuelle, après d’autres pays hors des zones endémiques.

Le virus Zika affecte l’Amérique du Sud et les Caraïbes. Mais des cas apparaissent également à d’autres endroits du globe.

Une femme habitant à Madrid a été contaminée par son partenaire de retour d'un voyage en Amérique latine. 158 cas de Zika ont déjà été confirmés en Espagne, selon le ministère de la Santé. Mais il s’agit du premier cas de transmission sexuelle connu dans le pays, a annoncé à l'AFP un porte-parole des services de santé de Madrid. Son partenaire avait séjourné entre avril et mai dans un pays d'Amérique latine qui n'a pas été nommé. Le diagnostic de contamination par le virus Zika avait été posé à son retour. Quelques semaines plus tard, la femme présentait les symptômes de la maladie.

"La transmission par voie sexuelle est possible", rappelle à allodocteurs.fr le Pr Yazdan Yazdanpanah, chef de service des Maladies Infectieuses et Tropicales à l’hôpital Bichat à Paris. Les scientifiques savent que les rapports sexuels peuvent être contaminants depuis l’épidémie de Zika qui a touché la Polynésie Française en 2013. "Les cas qui ont été rapportés sont des cas de transmission homme-homme et homme-femme. Les hommes, pour des raisons physiologiques, sont plus facilement contaminants que les femmes. Aucune transmission dans le sens femme-homme n’a été notifiée jusque là, mais cette possibilité n’est pas pour autant à exclure", précise le médecin.

La patiente n'était pas enceinte au moment où elle a été contaminée par le virus et ne présente pas de "complications cliniques", a indiqué le porte-parole. Le virus est considéré comme dangereux pour les femmes enceintes car il est lié à une flambée de cas de microcéphalie, une malformation qui se manifeste par un crâne et un cerveau anormalement petits et par de possibles dommages neurologiques chez le nouveau-né.

Une dizaine de pays touchés par des contaminations par voie sexuelle

L’Espagne n’est pas le premier pays concerné par une transmission par voie sexuelle. Une dizaine de pays y ont déjà été confrontés. "Dans les zones endémiques, il est très difficile de connaître le mode de transmission à l’origine des nouveaux cas. C’est beaucoup plus clair quand il s’agit de personnes qui ne vivent pas dans des régions où le virus sévit et qui ont un partenaire de retour d’un pays infecté. Une quinzaine de transmissions sexuelles a été rapporté, en Europe et aux États-Unis, depuis le début de cette épidémie", explique le Pr Yazdanpanah. Au moins 3 cas concernent la France. Le premier, en avril 2016, a fait l’objet d’une étude virologique par le Pr Yazdanpanah et son équipe et a permis de confirmer la transmission interhumaine. "Nous avons établi une cartographie du virus de l’homme et de la femme, qui s’est avérée identique", ajoute-il.

Au moins 80 jours de présence dans le sperme

Le risque de contamination semble persister longtemps. "D’après notre dernière étude, le virus peut être présent dans le sperme au moins 80 jours", rapporte le chef de service. Les dernières recommandations conseillent aux hommes qui ont développé les symptômes de ne pas avoir de relations sexuelles non protégées pendant 6 mois.  Quant aux femmes enceintes, elles devraient également se protéger si le partenaire a été en contact avec le virus.

Un deuxième pays africain touché par Zika

Zika concerne aussi désormais le continent africain. La Guinée-Bissau a annoncé avoir enregistré trois cas de Zika dans les îles Bijagos, situées dans l'Atlantique, au large de Bissau. Jusqu'à cette annonce, le Cap-Vert, archipel dans l'océan Atlantique, était le seul pays d'Afrique de l'Ouest touché par l'épidémie. Depuis l'apparition du virus, en octobre 2015, il a enregistré environ 7.500 cas.

Aucun détail n'a été fourni sur les personnes infectées, leur état de santé, les localités précises où elles ont été recensées et sur la manière dont le Zika a pu atteindre l'archipel des Bijagos, composé de 88 îles et îlots dont 23 sont habités.

"Nous avons pris des mesures préventives et mis en place une équipe médicale d'intervention rapide pour circonscrire la maladie et éviter toute contagion dans l'archipel et sur la partie continentale du pays", a assuré M. Cardoso à l'AFP. Dans son communiqué, le gouvernement fait aussi état de mesures de prévention et d'actions prévues contre la propagation du virus. Il appelle à la prudence et annonce la création d'une commission de lutte contre le Zika, comprenant plusieurs ministres et présidée par le Premier ministre Baciro Dja.

Le virus se propage principalement par des piqûres de moustiques infectés mais peut aussi se transmettre sexuellement, ainsi que de la mère au fœtus. La plupart du temps, le virus Zika provoque des symptômes bénins qui passent souvent inaperçus.

Le Brésil est le pays le plus affecté avec 1,5 million de personnes infectées et plus de 1.200 cas confirmés de microcéphalie.