VIDEO. Quels sont les fondamentaux de la méditation de pleine conscience ?

BRUT

Pratiquer la méditation de pleine conscience, tout le monde peut le faire. Voilà les conseils du psychiatre Christophe André pour méditer.

Arrêter tout le reste

Dans un premier temps, on se pose. "On lâche les actions en cours, on ne médite pas en faisant autre chose", explique Christophe André. Il faut donc se détacher de toutes les distractions, des écrans…

Soigner sa posture

Christophe André tient déjà compte de la posture du corps. "On peut faire ça assis sur une chaise", précise le psychiatre. Pieds bien appuyés au sol, mains sur les cuisses, épaules ouvertes, dos droit… La position a toute son importance.

Vient ensuite la posture de l'esprit. Pour le psychiatre, il est nécessaire de ne pas "chercher à obtenir un résultat immédiat". "On cherche juste à observer ce qui se passe en nous à cet instant", explique-t-il.

Dans cette lignée, il faut ensuite prendre conscience de ce que l'on est en train de vivre, en se concentrant par exemple sur sa respiration et les mouvements opérés par son corps à ce moment-là. Si des pensées peuvent surgir, Christophe André conseille de les accepter et de les laisser "vivre leur vie".

Christophe André préconise également de pratiquer la méditation de pleine conscience le matin et le soir avant de s'endormir. 

Vous êtes à nouveau en ligne