Sécurité routière : bientôt des tests pour calculer votre fatigue ?

France 2

Ce week-end de Noël, il faudra être prudent. La fatigue est la première cause d'accidents mortels sur l'autoroute. À l'avenir, il pourrait bien y avoir des "fatigotests", comme il existe des alcotests.

Il existe déjà des tests pour contrôler notre alcoolémie avant de prendre le volant. Et si un autre genre de test permettait dorénavant de vérifier aussi notre niveau de fatigue ? Une étude scientifique vient d'avoir lieu à l'Hôtel-Dieu, à Paris. Durant deux nuits de suite, les chercheurs ont empêché des hommes jeunes de dormir plus de trois heures. Leur salive a ensuite été analysée. Résultat : les taux de deux hormones, le cortisol et l'amylase, chutent de façon significative. Des tests salivaires de sommeil seraient donc possibles.

Des conséquences sous-estimées par les Français

Mais les conducteurs ne voient pas forcément l'intérêt de tester leur sommeil. Les Français sous-estiment l'impact de la dette de sommeil sur leur conduite. Unique réflexe à avoir quand la fatigue se fait sentir : s'arrêter et se reposer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne