Le passage à l'heure d'hiver provoque "une recrudescence de tués parmi les piétons", met en garde la Sécurité routière

Autoroute à proximité du quartier de La Défense. Mars 2019.
Autoroute à proximité du quartier de La Défense. Mars 2019. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Le délégué interministériel à la sécurité routière Emmanuel Barbe appelle automobilistes et piétons à la prudence. Avec l'heure d'hiver, les sorties de classe et de bureaux vont se faire dans la pénombre, ce qui augmente le risque d'accidents.

Alors que nous venons dimanche 27 octobre de passer à l'heure d'hiver, Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, a rappelé sur franceinfo que ce changement d'heure est dangereux sur la route, surtout pour les piétons. "Chaque année, on a 15 à 20 personnes qui meurent en plus", a-t-il affirmé, avant de donner des conseils de prudence.

francienfo : Y a-t-il a plus d'accidents l'hiver ?

Emmanuel Barbe : Oui, c'est très net et c'est un phénomène qu'on découvre quand on est à la sécurité routière. Ce passage à l'heure d'hiver provoque dans les semaines qui suivent une recrudescence de tués parmi les piétons. De toutes façons, près de 45% des piétons sont tués dans les quatre mois d'hiver. Les mois d'hiver sont plus dangereux, et c'est tout à fait logique parce que finalement, avec l'heure d'hiver, les sorties de classe, les sorties de bureaux vont se faire plus dans la pénombre et font qu'on est moins vif. C'est un phénomène qui est statistique, et donc difficile à ressentir, mais qui est véritable.

Quels conseils avez-vous à nous donner ?

Pour les automobilistes, il faut faire très attention aux passages piétons, à bien désembuer ses vitres parce qu'on voit mal à cause de ça. Et puis, ça semble bête de le rappeler, mais il faut rester à distance des piétons, il faut s'écarter quand on double. Par exemple, s'il y a un piéton qui marche au bord de la route, il ne faut pas hésiter à s'écarter de deux ou trois mètres. Ce sont des règles élémentaires. Pour les piétons, le mot d'ordre serait : "réfléchissez". Des vêtements clairs, des cartables réfléchissants pour les enfants. Il y a des bandes réflechissantes qu'il faut privilégier. Il faut évidemment respecter les passages piétons.

C'est important de rappeler ces conseils ?

La prévention consiste à répéter. Et puis, le ridicule ne tue pas, tandis que l'obscurité si ! Donc, il ne faut pas hésiter à se déguiser un peu en sapin de Noël, à se mettre des bandes réfléchissantes. Il y en a qui se clipent aux bras très facilement. Il faut se rendre visible, c'est pas très compliqué. Il ne faut pas croire que ce sont des blagues. Chaque année, on a 15 à 20 personnes qui meurent en plus. L'attention et la prudence, c'est fondamental, parce que c'est une histoire de vie et de mort tout ça. Les dégâts d'une voiture sur un piéton sont considérables.

Vous êtes à nouveau en ligne