Le manque de sommeil a-t-il joué un rôle dans la mort de Prince ?

Selon le beau-frère de Prince, Maurice Phillips, le chanteur aurait travaillé pendant six jours d'affilée avant de mourir. Si les causes de sa mort restent inconnues, les spéculations vont bon train. Quels sont les risques liés au manque de sommeil et au surmenage ?  

Maurice Phillips, le beau-frère du "Kid de Minneapolis", a déclaré au journal britannique The Independent que Prince n'aurait pas dormi pendant 154 heures. Des collaborateurs de son studio d'enregistrement ont confirmé qu'il ne paraissait pas en très bonne forme. Dans quelques jours, les résultats d'autopsie devraient lever le doute sur les circonstances de la mort de l'artiste.

Interrogée par Allodocteurs.fr, Isabelle Arnulf, neurologue spécialiste du sommeil, explique que "six jours d'insomnies complètes ne peuvent pas mener à la mort". La spécialiste précise que si Prince n'a pas du tout dormi durant 154 heures, il  a dû prendre des amphétamines ou pratiquer une activité physique en continu. "Tenir éveillé six jours sans médicaments, c'est impossible", insiste le docteur Arnulf.

"Le corps récupère grâce à des micro-sommeils"

Chez l'homme, on ne peut pas mourir d'un manque de sommeil, à part dans des cas extrêmes où une personne ne dormirait pas durant une trentaine de jours. Le record du monde est détenu par Randy Gardner, un étudiant de 17 ans, qui n'a pas dormi pendant 11 jours et 11 nuits. "En dehors de la fatigue, il était bien, sans élément délirant ou hallucinatoire," précise le Réseau Morphée. Des expériences scientifiques menées chez les rats ont conduit à la mort des animaux au bout de vingt jours.

"Mais l'organisme de l'homme est très différent, le corps récupère toujours très vite grâce à des micros-sommeils, quelques minutes suffisent", assure la neurologue. Elle ajoute que "Prince n'a probablement pas été 154 heures sans dormir totalement"

Hallucinations, baisse de l'immunité…

Le manque de sommeil induit une perte de réflexes, obstrue la vision latérale et rend la conduite automobile dangereuse. Cela provoque aussi des troubles du jugement, un comportement indécis puis des hallucinations. Les personnes qui sont privées de sommeil éprouvent une sensation accrue de faim et ont une très forte envie de sucré. De plus, leur métabolisme s'adapte en stockant la nourriture et leur immunité se trouve diminuée.

Vous êtes à nouveau en ligne