La chaleur joue-t-elle sur la qualité de notre sommeil ?

La canicule touche plusieurs départements français. La forte chaleur a une incidence directe sur la qualité du sommeil.

71 départements français ont été placés en alerte orange ce jeudi 22 juin. À cause de cette chaleur, il est parfois dur de trouver le sommeil. Les raisons sont multiples, comme l’explique le docteur Vanessa Slimani, médecin spécialiste du sommeil : "Avec les fortes chaleurs actuelles la température interne du corps, qui a du mal à diminuer puisque nos processus de régulation de la température sont mis à mal, envoie un signal au cerveau. Un signal d’éveil."

À cause de cette réaction du cerveau, le temps de sommeil baisse. Avec la forte chaleur, les dormeurs ont plus de chance d’avoir des éveils nocturnes, des mouvements corporels, tant d'éléments qui poussent au réveil, car le corps humain cherche de la fraîcheur.  

Le sommeil en danger ?

La situation risque d’empirer dans le futur. C’est que démontre une étude de l’université Harvard qui alerte sur la qualité de notre sommeil face au réchauffement climatique. Avec la montée des températures, nous pourrions perdre 6 nuits de sommeil par an d’ici 2050.

Vanessa Slimani livre quelques conseils pour mieux dormir : "à savoir l’hydratation la journée, éviter tout ce qui peut augmenter la température corporelle le soir et gêner l’endormissement, comme le sport après 20h".

De même, manger des aliments trop riches ou boire de l’alcool n’est pas conseillé le soir. Aérer, utiliser des ventilateurs, des climatiseurs ou suspendre du linge mouillé peuvent aussi aider à rafraîchir son logement.  

Vous êtes à nouveau en ligne