Fatigue sur la route : gare à la somnolence

france 3

La somnolence est la première cause d'accidents sur les autoroutes. Quelques secondes d'absence peuvent coûter très cher.

Même si l'année de travail est enfin dans le rétroviseur, la fatigue est bien là. Si l'autoroute reste le plus sûr des axes, un tiers des drames qui s'y produisent sont dus à la somnolence. C'est d'ailleurs la première cause d'accident en France. Cette année, avec les nuits caniculaires, les conducteurs sur les aires de repos semblent encore plus fatigués qu'à l'accoutumée.

Se reposer, faire une sieste

"On sent des traits un petit plus tirés. Les gens sont un petit moins reposés que sur certains autres week-ends. On incite aussi les gens à rester un petit plus longtemps. Et éventuellement, se reposer, faire une sieste ou tout simplement un petit moment de détente", explique Élodie Lenormand, de la fondation Vinci Autoroutes. Pour 85% des Français, la nuit précédent le départ est la plus courte de l'année : "Entre les préparations du voyage, pour trois semaines, et le boulot, moi aussi je fatigue", témoigne une vacancière qui prend le temps de se reposer avant de reprendre la route

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne