Changement d'heure : ce n'est pas la dernière fois

france 2

À 3 heures, dimanche 27 octobre, il sera 2 heures. Le changement d'heures est toujours d'actualité. Depuis plusieurs années, il est question d'abandonner ce rituel vieux depuis plus de 45 ans. Pourtant il semblerait que ce ne soit pas la dernière fois, qu'on doive reculer d'une heure la petite aiguille.

À quelle heure va-t-on se coucher ? À quelle heure doit-on manger ? Allons-nous reculer, avancer les aiguilles ? Ces montres qui rythment notre quotidien parfois nous font perdre la boussole. Dans la nuit de samedi 26 au dimanche 27 octobre, à 3 heures, il sera 2 heures du matin. Une bonne nouvelle pour les dormeurs.

Plus d'accidents 

L'heure d'hiver, c'est moins de luminosité donc moins de visibilité, sur la route et plus d'accidents."On voit un pic d'accidents pour les piétons. La mortalité des piétons, à 45%, se concentre entre les mois d'octobre, novembre, décembre et janvier", explique Anne Lavaud, déléguée générale de l'association Prévention routière. En France, une consultation en ligne organisée en février par la commission des Affaires européennes de l'Assemblée nationale avait reçu plus de deux millions de réponses, à près de 84% en faveur de la fin du changement d'heure. Les Français se sont prononcés en mars dernier à 80% pour la fin du changement d'heure. Mais ce ne sera finalement pas avant 2021.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne