Accidents de la route : bientôt un test pour prévenir de la fatigue ?

Des chercheurs se sont intéressés au manque de sommeil des automobilistes. Un test salivaire devrait bientôt être mis au point afin de savoir si l’on est apte à prendre le volant.

Des chercheurs du centre de sommeil et de vigilance de l’université Paris-Descartes veulent mettre au point un moyen de détecter le manque de sommeil avant de prendre la route. Deux marqueurs du manque de sommeil ont été identifiés dans la salive. Deux hormones qui se raréfient en cas de fatigue, la cortisone et l’amylase.

Première cause d’accident sur les autoroutes

Reste à le tester sur des conducteurs réels. Mais si cela se confirmait, le test pourrait se révéler très efficace pour lutter contre le sommeil au volant. La somnolence reste la première cause d’accident mortel sur les autoroutes. Ce test d’auto-évaluation pourrait y remédier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne