Sida : le parcours d'une combattante

FRANCE 2

En France, 173 000 personnes sont atteintes du VIH et 6 000 nouveaux cas se déclarent chaque année. Christine Aubère, 50 ans, vit avec le virus depuis presque 30 ans. Elle a pris les premiers traitements antirétroviraux dans les années 1990.

Christine Aubère a fêté ses 50 ans l'été dernier, un âge qu'elle ne pensait pas atteindre lorsqu'elle a découvert sa séropositivité, il y a presque 30 ans. "Pour moi c'était la mort assurée, donc je me suis laissée mourir, explique-t-elle. J'ai été hospitalisée, je n'étais pas bien du tout, et aujourd'hui je suis ravie de vous annoncer que je suis toujours là." Christine a contracté le virus du sida lors de sa première relation sexuelle, alors qu'elle ne s'était pas protégée. Sa carrière de joueuse de football prometteuse est alors stoppée.

Les premiers traitements antirétroviraux

Aujourd'hui, elle entraîne des enfants pour transmettre sa passion. Christine a pris les premiers traitements antirétroviraux dans les années 1990. "Il y a des effets secondaires très lourds, pour ma part j'ai dû être transplantée pour une maladie rare, à cause du VIH, j'ai une autre maladie qui s'est déclarée, j'ai de l'hypertension", détaille-t-elle. Mais les traitements ont progressé avec les années pour devenir moins lourds et avec moins d'effets secondaires. Ils permettent de vivre avec le virus, mais il est encore là, alors la prévention reste essentielle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne