Santé : pénurie de tests du cancer colorectal

FRANCE 3

Après 50 ans, les Français sont censés passer tous les deux ans un test de dépistage du cancer colorectal. Une mesure de santé publique pour accélérer les diagnostics et ainsi éviter les complications. Mais problème, cette année les kits de dépistage sont en rupture de stock.

C'est un des rares cancers qui peut être prévenu précocement. Diagnostiqué tôt, le cancer du côlon guérit dans 9 cas sur 10. Mais depuis quelques mois, les tests de dépistage sont en rupture de stock. Avec 800 cas détectés par mois, ce retard de diagnostic inquiète les médecins.

Quatre régions principalement concernées

En cause, un appel d'offres lancé par l'Assurance maladie pour désigner le nouveau fournisseur du tests, et contesté par certains fabricants devant le Conseil d'État. Quatre régions seraient particulièrement touchées par cette pénurie : le Pays de la Loire, Auvergne Rhône Alpes, PACA et Île-de-France. L'Assurance maladie se veut rassurante, et précise qu'elle va répartir les stocks restants selon les besoins. Le cancer colorectal est le deuxième plus meurtrier en France, avec 18 000 morts par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne