Santé : la gastro-entérite arrive avec trois mois d'avance

FRANCE 3

La gastro-entérite a trois mois d'avance sur le calendrier, elle est déjà présente dans de nombreuses régions. Il faut retrouver les bons réflexes pour s'en prémunir.

La maman du petit Gabriel est inquiète. Son fils de sept mois souffre de diarrhées depuis trois jours. Après un diagnostic approfondi, c'est bien elle : la gastro-entérite. "Notre métier c'est de s'assurer qu'il n'y a pas de signe de gravité, que le patient n'a pas perdu de poids, qu'il n'y a pas de signes de déshydratation", déclare Michel Pillard, médecin généraliste. Depuis jeudi dernier, il constate une hausse des cas de gastro entérite. Une pathologie plutôt rare à cette période de l'année. "On est un peu en avance sur la saison, car classiquement c'est en décembre qu'on a un pic", renchérit le docteur.

Se laver les mains, un geste simple, mais primordial

L'est de la France et la région de l'Ile de France sont les zones plus touchées par cette maladie aujourd'hui. Pour éviter la contagion, les gestes simples prédominent : "lavage des mains", répète le docteur Roger Bolliet. La famille de Gabriel tout entière vient de traverser l'épidémie. Elle espère maintenant passer des vacances tranquille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne