Santé : des solutions contre les rhumatismes

France 2

Vendredi 12 octobre, c'est la journée mondiale contre les rhumatismes. Le point sur la polyarthrite, la plus courante, qui touche 300 000 Français.

Yael Pustilnikov marche d'un bon pas mais c'est au prix d'un effort. "Le matin, on a l'impression d'avoir 95 ans. Donc moi, pendant trois quarts d'heure, je fais des étirements", raconte la patiente. Elle souffre de polyarthrite rhumatoïde, une maladie d'origine génétique qui affecte les articulations. Cette maladie a été identifiée après trois ans d'errance médicale car les analyses induisaient les experts en erreur. À l'hôpital Saint-Antoine à Paris, le diagnostic est enfin posé, du fait des différents symptômes.

Des médicaments toute sa vie

Yael prend désormais des médicaments qui bloquent le processus de destruction des articulations. "Dès la première fois qu'on a posé le diagnostic de manière définitive, il fallait introduire le plus vite possible ce traitement. Depuis, on voit bien que globalement, [l'état de Yael] est complètement modifié", explique Pr Jérémie Sellam, rhumatologue à l'hôpital Saint-Antoine de Paris. Les autres symptômes doivent aussi alerter. Comme la fatigue, ou encore les problèmes cardio-vasculaires. Yael prendra donc des médicaments toute sa vie afin de vivre normalement et de marcher comme elle aime, sans se priver.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne