Santé : comment lutter contre le mal des transports

FRANCE 2

À l'approche des grandes vacances, Simon Ricottier vous détaille les différents conseils et remèdes pour lutter contre le mal des transports.

Un Français sur quatre serait touché par le mal des transports. Les femmes y sont plus sujettes que les hommes. "Ceux qui ont déjà pris la route avec des enfants savent que les enfants entre 2 et 12 ans sont également très sensibles au mal des transports. Comme ils grandissent très vite, leur corps a du mal à gérer le déséquilibre interne. Pour la voiture, le stress et la fatigue augmentent le risque de nausées. Il est donc conseillé de faire une bonne nuit de sommeil avant de partir pour un long trajet. Le repas doit être léger avant de rependre la route. Enfin, pendant le voyage, on ne lit pas, pas de films ou de jeux vidéos non plus. On regarde droit devant soi", explique Simon Ricottier sur le plateau de France 2. 

Le gingembre, aliment miracle contre les nausées

Il ne faut pas hésiter à rehausser le siège des enfants et à les mettre à la place du milieu pour qu'ils voient bien la route. "Concernant les remèdes naturels pour lutter contre le mal des transports, l'aliment miracle est le gingembre. On peut le prendre en tisane, en biscuit, en bonbon, c'est très efficace contre les nausées. Les huiles essentielles marchent également très bien. Menthe poivrée, citron, une goutte de chaque et on est paré au départ. Pour l'autocar, on se met bien devant, dans le train on se met dans le sens de la marche, en bateau on prend l'air sur le pont. Enfin en avion, on choisit si possible un siège au milieu de l'appareil près des ailes, là où ça bouge le moins", conclut le journaliste.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne