Robin Williams : l'enfer de la démence

Dans un article intitulé "Le terroriste dans le cerveau de mon mari", publié dans la revue scientifique Neurology, la veuve de l'acteur américain raconte la maladie dégénérative dont souffrait son époux : la démence à corps de Lewy. Une affection qui a poussé Robin Williams au suicide.

Le 11 août 2014, Robin Williams se donnait la mort. Il avait 63 ans. À l'époque, peu d'informations avaient filtré sur les raisons qui avaient poussé l'humoriste et acteur américain à ce geste.

Deux ans plus tard, Susan Schneider Williams a décidé de raconter la longue agonie de son mari auquel les médecins avaient diagnostiqué une forme particulièrement grave de démence à corps de Lewy. Une maladie neurodégénérative, moins connue du grand public que la maladie d'Alzheimer, et dont pourtant 10 à 15% des personnes atteintes de démence souffriraient.

Vous êtes à nouveau en ligne