Rhume : des médicaments vraiment utiles ?

Cette vidéo n'est plus disponible

C'est une mine d'or pour la pharmacie. Deux millions de personnes sont touchées chaque année par le rhume. Cela représente près de 400 millions d'euros pour l'industrie pharmaceutique.

Nez bouché, éternuements, mal de gorge, en hiver, personne n'y échappe : le rhume. Pour se soigner, des dizaines de médicaments existent sur le marché. En tout, 50 millions de boîtes sont vendues chaque année à grand renfort de publicité. Mais ces médicaments sont-ils efficaces et peut-on les prendre sans danger ? Le responsable du rhume est un virus et il est particulièrement tenace. En une demi-heure au bureau, la journaliste de France 2 va contaminer plusieurs personnes.

Les médicaments ne changent rien à l'évolution du rhume

40 à 90% des personnes enrhumées portent le virus sur leurs mains et infectent les objets qu'ils touchent. Le virus du rhume peut survivre trois jours sur un bouton d'ascenseur. En 2016, plus de deux millions de personnes ont été touchées par les symptômes grippaux, deux millions de consommateurs potentiels de médicaments donc. Les médicaments anti-rhume figurent en bonne place dans la pharmacie. Le kit anti-rhume complet, c'est 40,80 euros. Le rédacteur en chef de la revue médicale Prescrire assure que les sprays pour la gorge diminuent la douleur en l'anesthésiant, mais qu'il n'atteint pas le virus. "Les médicaments ne changent rien à l'évolution du rhume, c'est essentiellement une affaire de commerce", ajoute Bruno Toussaint.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne