Réchauffement climatique et pollution favorisent les allergies

France 2

Le congrès des allergologues francophones débute ce mercredi 20 avril à Paris. Il doit permettre de mieux comprendre l'impact du climat sur les allergies qui sont de plus en plus fréquentes.

Cette patiente a les yeux qui piquent et la gorge qui gratte, comme de nombreux Français actuellement. Les cabinets des allergologues ne désemplissent pas. Les allergies sont de retour avec les beaux jours. Cette année, en raison de l'hiver doux, les pollens des bouleaux ou des frênes se sont répandus plus tôt et en grande quantité. La majorité des départements sont concernés avec un risque allergique élevé sur un large quart sud-est.

Un Français sur trois concerné

Un cauchemar pour les 30% de Français qui souffrent d'hépatologie. Pour les allergologues, pas de doute, c'est la faute au climat, car le réchauffement entraîne une pollinisation précoce des arbres. La pollution est aussi responsable de la hausse du nombre d'allergènes présents dans l'air. Et les projections sont alarmantes. Pour les professionnels, les émissions de pollens devraient être multipliés par quatre d’ici trente ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne