Nutri-score : quand les entreprises jouent le jeu et rassurent les consommateurs

France 3

Ce sont des produits que nous utilisons tous les jours, mais certains sont plus nocifs que d'autres. Il s'agit des produits d'entretien. Pour y voir plus clair, l'Institut national de la consommation propose un système de notation comme pour les produits alimentaires. 

Cinq petites lettres sur les emballages. Dans les rayons, certains consommateurs les connaissent, d'autres pas. Le logo, 91 % des Français aimeraient le voir sur tous les emballages alimentaires et pas seulement sur un quart d'entre eux. Pour le créateur du nutri-score, c'est un outil puissant de santé publique. Selon les scientifiques, entre 6 600 et 8 700 décès par an pourraient être évités. Dans le monde de l'agroalimentaire, 110 entreprises jouent le jeu.

"On peut obtenir de bons résultats"

Parmi les pionnières, un industriel dont les produits à base de pomme de terre décrochent le sésame : un A. "Tout le monde pense que la frite c'est gras, ce n’est pas bon pour la santé... quand on regarde les chiffres et quand on regarde la composition des frites on se rend compte que non. Ça montre que lorsque l'on utilise de bons ingrédients, on peut obtenir de bons résultats au nutri-score", témoigne Pierre Gondé, porte-parole de McCain. Deux Français sur trois ont une meilleure image des entreprises qui indiquent le logo.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne